PRÉSENTATION

Richès Karayib vous présente René-Charles SUVELOR plus connu sous le nom de BENNY est un photographe martiniquais.

Ce surnom lui as été donné très tôt par ses voisins et amis.

Dès l’âge de 15 ans, ses grimaces, ses mimiques et ses blagues rappelaient étrangement l’acteur-comédien britannique: Benny Hill.

Comme il le dit si bien en créole « man té ka fè an lo sik …. « 

Benny nous délivre un vrai message d’amour, d’ailleurs sa devise:

« Aime la vie et la vie t’aimera ».

Contact

BENNY

Ce que je peux dire de moi…

Je suis quelqu’un de simple, je vis simplement, j’aime la vie, j’aime les gens, j’aime mon pays, j’aime ma ville, j’aime ce que je fais, j’aime mon métier de photographe.

Je me suis intéressé très tôt au milieu de la photo, dès l’âge de 16 ans avec la photo argentique ensuite le numérique est arrivé, j’ai suivi des cours sur internet pour me mettre à jour et me perfectionner.

LA PHOTO, UNE VRAIE PASSION PLUS QU’UN MÉTIER.

Je m’exprime surtout sur des photos portraits et reportages, et parfois je fais des photos de paysages. 

J’apprécie beaucoup le Noir & Blanc, d’ailleurs j’en fais encore du vrai de vrai en pellicule.

Je n’ai pas toujours été dans le secteur de la photographie, je suis avant tout un cuisinier diplômé de l’école hôtelière de la Martinique, j’ai aussi obtenu mon CAP cuisine-pâtisserie.

Je suis Comédien autodidacte, j’ai d’ailleurs fait du théâtre.

J’ai joué dans une série « Sizan épi Jistin », dans des courts et longs métrages tel que « 30° Couleur » de Lucien Jean-Baptiste et j’ai aussi participé à des clips.

Pendant 18 ans j’ai été animateur radio et je suis encore animateur pour des manifestations ponctuelles.

Mes meilleures réalisations

Une première…..

Je fais partie d’une association, la Maison Martiniquaise de la Photographie, qu’avait créé Henri Vigana. A son décès nous avons voulu lui rendre hommage et avons fait une exposition collective sur les grilles de la mairie de Fort-de-France.

 

Et puis celle-ci…

En 2018, j’ai fait une exposition de photos géantes (2m x 1.5m) à l’ouverture du festival de Fort-de-France au parc culturel Aimé Césaire, une de mes meilleures réalisations y était exposée  :

Une photo d’Aimé Césaire et de Pierre Aliker au stade de Dillon qui contemple l’horizon dans la même posture.

Ce sont 2 hommes que j’ai eu le bonheur et l’honneur de photographier individuellement:

Aimé Césaire à son bureau, à l’ancienne mairie durant ses dernières années et Pierre Aliker, je l’ai photographié à chacun de ses anniversaires de ses 100 ans à ses 107 ans.

C’est une photo particulière, il y a vraiment quelque chose qui se dégage de ces 2 Grands hommes que je respecte énormément.

Je suis aussi très fier de la photo d’Aimé Césaire qui est à l’aéroport.

DES MOMENTS FORTS…

2009…

A été un moment unique en Martinique, avec une grande mobilisation de personnes de tout âge pour lutter contre la vie chère.

Même si le résultat n’a pas été concluant parce que la vie est encore plus chère, la leçon de cet épisode, c’est que nous pouvons nous MOBILISIER pour une bonne cause si nous le voulons vraiment.

Et cette année 2020…

Je dois avouer que cette une épidémie qui envahie le monde entier me marque profondément, force est de constater que la vie n’est pas simple et que tout le monde peut être touché.

La leçon ici, c’est que tout peut arriver et que l’on n’est à l’abris nul part.

J’admire leur travail

Henri Vigana

Il avait un regard particulier que j’affectionnais, il aimait beaucoup photographier l’eau.

Philippe BOURGADE

Il a un bon œil, un bon regard, il travaille beaucoup l’eau et le noir & blanc.

Rio Le Château

Il est passionné et très professionnel.

Comme je dois me restreindre en nombre, je ne parlerai que de ces 3 photographes qui m’inspirent….

Mais il y en a beaucoup d’autres…

I HAVE SO MANY DREAMS…

D’abord…..

Un de mes rêves serait de faire une exposition sur Haïti, aller en Haïti, visiter le pays et faire des portraits d’haïtiens.

Je suis fasciné par ce pays qui a tant souffert et malgré tout la population reste souriante, bosseuse et garde foi en la vie.

C’est la 1ère île à avoir pris son indépendance et elle le paie très cher politiquement parlant.

Aussi…

J’aimerais que l’on soit plus solidaire entre martiniquais, comme avant, quand on s’entreaidait entre voisin, c’était « YAN A LOT ».

Mon rêve ce serait que tous les partis politiques locaux se solidarisent et collaborent pour faire avancer le pays au lieu de faire des « cancans » politiques…. Mais bon… je n’y crois pas !

 Et enfin…

A l’échelle de la Caraïbe, que l’on puisse partager plus culturellement, sportivement, politiquement avec les autres îles.

Tout cela pourrait se résumer en 3 mots

BEAUCOUP D’AMOUR…

et oui, il faut plus d’amour dans le pays…

PROCHAINE RICHÈS KARAYIB

RDV le 05/01/2021

Inscrivez-vous dès Maintenant à la Newsletter pour être informé.e!!

Richès Karayib by ASIS W.I.
Author: Richès Karayib by ASIS W.I.

We can make the Caribbean Bigger !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

RICHÈS KARAYIB
Richès Karayib, parlez-nous de votre entreprise, de vos valeurs! Partagez avec nous votre histoire, vos expériences, vos succès, vos talents, votre vision Caribéenne!!

Commentaires récents

Archives

Suivez Richès Karayib!

RECOMMANDEZ UNE RICHÈS KARAYIB