FRÉDÉRIC PIQUIONNE

par | 19 Jan 2021 | SPORT & SANTÉ | 0 commentaires

Richès Karayib vous présente Frédéric Piquionne, ancien footballeur professionnel originaire de la Martinique.

Marié et père de 4 enfants, une de ses principales qualités c’est la patience, il est généreux et calme. Ces qualités et sa passion pour le football l’ont amené à créer RPC SPORT AGENCY avec son associé, sa vocation est de détecter et d’accompagner le jeune dans son parcours professionnel.

Frédéric nous raconte son parcours.

MES DÉBUTS

J’ai toujours voulu jouer au foot.

Maintenant, est ce que c’était mon rêve de devenir pro ?

J’ai vraiment commencé à l’envisager à partir du moment où j’ai intégré le Paris FC, un club prestigieux.

A mes 17 ans, je jouais déjà en senior et j’espérais jouer en équipe première au Paris FC (équipe National qui est la troisième division par rapport à la Ligue 1).

Ensuite, je suis rentré en Martinique pendant deux ans et franchement, j’avais mis de côté ma carrière de footballeur professionnel, mon objectif, était d’être en Martinique et d’être l’un des meilleurs joueurs martiniquais.

J’ai fait une première saison au Diamant où j’ai rencontré Jules Eustache, mon coach de l’époque, qui aura un rôle déterminant dans ma carrière.

En effet, la saison suivante alors que je joue dans un autre club de l’île, le Golden Star, il décide de m’aider et il fait tout pour que je puisse faire un essai en ligue 2 à Nîmes Olympique.

ET CET ESSAI !

Je pars à Nîmes et l’essai est concluant !!

La première saison à Nîmes s’est super bien passé… enfin, j’ai eu six mois d’adaptation et en puis après, les six derniers mois ont été bons, voire très bons.

Ensuite, je signe en ligue 1 avec Rennes et c’est là que tout a décollé en 2001.

DES MOMENTS FORTS

2004-2006

La Meilleure période avec AS St-Etienne couronnée d’une sélection en équipe de France.

2009

Départ à l’étranger à Portsmouth FC. Le championnat d’Angleterre est le Meilleur du monde, j’ai beaucoup aimé l’intensité, l’engagement, les matchs et toutes les rencontres avec les stars du football mondial, tu y rencontres les plus grands.

Et la superstition… on en parle !!

2010

Je joue une demi-finale de cup en Angleterre contre Tottenham, je porte le numéro 9 et je marque le but du 1-0 pour mon équipe à la 99ième minute…

DES DIFFICULTÉS ?

En 16 ans de carrière, bien sûr, il y a des « moments difficiles ». Après, tout est relatif quand tu gagnes bien ta vie c’est difficile de se plaindre, mais Oui, il y a des moments difficiles.

Déjà, à mon arrivée à Nîmes, les 6 premiers mois ont été assez compliqués, j’étais tout seul et il a fallu m’adapter. J’aurai voulu à ce moment être beaucoup plus entouré.

Même si j’avais de la famille à Paris, mais ce n’était pas évident.

Et durant ma carrière professionnelle aussi, on a tout le temps envie d’être un bon joueur, un performeur et quand ça ne va pas, c’est compliqué.

J’ai eu des matchs difficiles, des non-matchs, oui j’ai eu des moments difficiles dans ma carrière.

Quand je suis parti en Angleterre, je ne parlais pas un mot d’anglais, enfin…. Je savais dire « good morning », j’ai mis un peu  de temps mais dès lors que j’ai pu entretenir une conversation téléphonique je me suis dit c’est bon tu es bilingue.

Globalement il y a des hauts et des bas mais je touche du bois il y a quand même plus de hauts que de bas.

MES SOURCES D’INSPIRATION

Déjà, celui qui nous a tous inspiré par ses luttes et son engagement dans la cause noire, c’est Aimé-Césaire, il nous a apporté la sagesse.

Au niveau sportif, Il y a trop de sportifs aujourd’hui.

Je ne pourrai pas en citer un en particulier parce que finalement, on s’aperçoit qu’il y a eu énormément de sportifs antillais qui ont représenté la France.

Si je dis Thierry Henri après je vais dire Nicolas Anelka, après Sylvain Wiltord après Florent Malouda, il y a aussi les basketteurs ….

Il y en a vraiment trop.

Ils sont tous mes modèles….

En 98 quand la France gagne la coupe du Monde, il y a Thierry Henri, en plus Nicolas Anelka qui se fait évincer juste avant de partir à la coupe du monde et moi je suis en Martinique, période où il y a beaucoup de coupes vacances…

Et ce qui est hallucinant c’est que 10 ans après, je joue avec eux en équipe de France, alors qu’au départ, je n’étais pas du tout destiné à être avec eux.

ET AUJOURD’HUI, LA RECONVERSION….

Depuis Octobre 2019 avec mon partenaire Ruper Romaric, nous décidons de créer RPC SPORT AGENCY.

Nous accompagnons les jeunes dans leurs carrières sportives de haut niveau.

En tant qu’ancien footballeur professionnel j’apporte mon expertise, mes contacts et mon partenaire, créateur de la marque FLEXCIBLE, est en charge du marketing et de l’événementiel.

Nous avons un partenariat avec Joaquim Batica de BC AGENCY, un agent qui est licencié à la Fédération Française de Football. Il est très compétent et travaille aussi beaucoup sur la zone CONCACAF (Confédération de Football d’Amérique du Nord, d’Amérique Centrale et des Caraïbes).

On peut dire qu’on fait de la spéculation, concrètement, on essaie d’avoir un œil d’expert sur les jeunes joueurs dès l’âge de 13-14 ans, à ce moment il n’y a aucune certitude sur le fait que le joueur devienne professionnel.

Aujourd’hui on va investir du temps, de l’argent, on va investir pas mal de choses et le retour sur investissement ne se fera que si le jeune signe en professionnel.

Cela signifie que pendant 5 ans, de 13 à  18 ans, on a un gamin qu’il faut accompagner, qu’il faut suivre, il faut aller voir les matchs, il faut dormir sur place parce que parfois on ne peut pas repartir tout de suite.

La pire des choses qui puissent arriver, c’est qu’un jeune que vous avez accompagné depuis ses 13 ans à ses 18 ans, vous dise qu’il ne veut plus travailler avec vous.

Et ça, c’est très très dur à avaler. On ne sait pas ce que l’avenir va nous réserver.

Notre objectif c’est vraiment de leur ouvrir des portes sur le monde du football professionnel.

Je l’ai vécu pendant 16 ans, j’ai ensuite obtenu des diplômes de coach et je veux partager ma visibilité, mon expérience, mes contacts du monde du football aussi bien au niveau de la France qu’à l’étranger puisque j’ai joué avec des Suisses, des Anglais, des espagnols, des Italiens, j’ai aussi joué aux USA.

On veut leur donner la possibilité de signer dans un club professionnel, on pousse, on accompagne et on donne des conseils. On fait tout pour que le jeune devienne pro, mais si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave, au moins, on lui aura donné sa chance et surtout des outils pour devenir un homme.

L’éducation est très importante pour nous, il doit avoir son bac, travailler bien à l’école, qu’il soit quelqu’un de responsable et d’honnête, qu’on ait confiance en lui….

Mais, effectivement, on espère qu’ils signent tous en pro.

Malgré la crise sanitaire nous avons permis à 3 jeunes d’aller faire des essais.

Un attaquant martiniquais, un défenseur guyanais qui sont partis à Reims et un gardien guyanais qui est parti à Montpellier, tous ont été en immersion dans un centre de formation.

Malheureusement ils n’ont pas été retenus mais ce n’est que partie remise puisque nous continuons à les suivre et attendons le feu vert pour les faire revenir.

ET LA CARAÏBE….

On a un vivier exceptionnel dans la Grande Caraïbe, il faut continuer à le bâtir.

Et surtout, que les dirigeants du football et du sport continuent de se former au maximum pour emmener nos jeunes vers le haut niveau.

Alors bien sûr, il y en a qui vont réussir et d’autres non, mais en tout cas, le but est de leur permettre d’avoir cette passerelle qui puisse les faire venir en métropole pour accomplir leur rêve.

Un rêve qui ne peut être réalisé qu’à partir du moment où il y a une éducation, un environnement familial favorable et un comportement exemplaire.

Mon partenaire parle espagnol, anglais, italien et moi je parle anglais donc c’est clairement envisageable que le RPC SPORT AGENCY s’étende sur la Grande Caraïbe.

PROCHAINE RICHÈS KARAYIB

RDV le 26/01/2021

Inscrivez-vous dès Maintenant à la Newsletter pour être informé.e!!

retour sur les prÉcÉdentes RICHÈS KARAYIB

Richès Karayib by ASIS W.I.
Author: Richès Karayib by ASIS W.I.

We can make the Caribbean Bigger !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

RICHÈS KARAYIB
Richès Karayib, parlez-nous de votre entreprise, de vos valeurs! Partagez avec nous votre histoire, vos expériences, vos succès, vos talents, votre vision Caribéenne!!

Commentaires récents

Archives

Suivez Richès Karayib!

RECOMMANDEZ UNE RICHÈS KARAYIB